Une méthode le REIKI

Publié le par Marie-Laurence

La première chose à bien comprendre dans l'application d'une Thérapie Énergétique, et le Reiki n'y échappe pas, c'est que : n'existe qu'une seule et unique Énergie Vitale, qui nourrit et anime tout ce qui existe dans l'univers. Le nom utilisé pour la désigner n'a que peu d'importance.
Le thérapeute, praticien de cette approche thérapeutique, ne donne rien, ne prend rien, IL EST. Il est quoi ? Un simple instrument destiné à canaliser l'Énergie à l'Esprit qui en a besoin pour assumer le bon fonctionnement de son véhicule.
Le thérapeute ne doit être qu'un simple instrument. Oui, mais un instrument de très haute qualité, qui sera utilisé pour un travail également de très haute qualité. Pour cela, il se doit d'être à un niveau de pureté le plus élevé possible.
Son objectif a atteindre est un niveau vibratoire le plus élevé qu'il puisse imaginer et, encore plus ! L'organe lui permettant cela est son cœur et le sentiment : son Amour pour l'Autre.
Seul l'Amour qu'il sera à même de donner à son patient – amour inconditionnel – permettra au thérapeute de se maintenir au niveau vibratoire permettant la transmission d'Énergie du niveau dont a besoin l'Être en souffrance qui est venu demander son aide.

En résumé : seul l'Amour peut permettre au canal qu'est le thérapeute d'être suffisant pour transmettre l'énergie dont a besoin le patient, sans l'altérer. Tout le reste n'est que "gestuelle", nécessaire malgré tout, dans un monde de matière lourde, pour agir sur un corps de matière.

Si le fonctionnement d'une "mécanique" de corps physique peut s'apprendre, ainsi que la gestuelle permettant de "débloquer" certaines situations, peut s'apprendre, la "qualité de canal" ne s'apprend pas, ce n'est qu'un "état d'être", résultant de l'Amour que le thérapeute est à même de transmettre en fonction de son niveau vibratoire.

Une méthode le REIKI

Commenter cet article