Novembre

Publié le par Marie-Laurence

Novembre

Novembre est un mois de poussée comme si nous naissions par nous même, un mois pour déblayer l’ancien, pour traverser les peurs et les résistances et ainsi mieux accoucher de notre expansion, de notre transformation & de notre changement. Et dans ce processus, il n’y a aucun retour en arrière. Laissez votre intuition prendre toute sa place.

Notre espace intérieur ne peut plus vivre sous pression, cela fait trop longtemps que nous vivons dans un coquillage trop petit pour nous, et la pression intérieure devient de plus en plus forte. Il est vrai que notre équilibre peut chanceler, que nos peurs et notre anxiété peuvent s’étendre comme une tâche de peinture qui glisse sur l’eau, mais pour émerger dans un nouvel environnement qui correspond mieux à nos vibrations du moment, nous n’avons pas le choix que de percer la coquille de notre oeuf.

Une plus grande conscience s’installe dans notre champ quantique, une expérience plus complète de cette multidimension des sens. la pensée linéaire n’a plus sa place. Notre corps/coeur/esprit créateur est arrivé à une nouvelle étape de son évolution…vous pouvez vous sentir comme en crise d’existence ou de croissance, une pression entre le Soi supérieur et le So intérieur (peurs, doutes, confusion, pression, irritation, résistance, impatience). Le mois de novembre peut se vivre à la fois comme un deuil du passé (le contenant trop petit) et en même temps une percée incroyable vers un essor de créativité, d’intuition, de perception, d’idées, de réalisations. Il se peut très fort que vous redéfinissiez vos priorités. Équilibre & Harmonie.

Sortir de sa coquille demande à se désengager du passé, à franchir la barrière qui nous a été inculquée, et à dissoudre les peurs et anxiétés…élan de confiance vers ce nouveau territoire (obligatoire). Notre environnement extérieur agira comme un miroir. Ne vous laissez pas absorber par la pression extérieure. Faîtes attention à ce que vous demandez, l’univers capte toutes ces bulles d’énergie. Attention aux jugements, aux attentes que vous avez envers les autres, ne prenez rien de personnel car tout le monde va réagir « bruyamment » à la pression.

En cas d’excès de pression, prenez du temps pour aller en nature, créer, cuisiner, jardiner…un temps pour laisser vos mains être. Et surtout prenez du temps seul pour assimiler et intégrer tous ces changements qui se produisent en rafales pendant le mois.

Choisissez d’aller de l’avant même si l’anxiété et l’inconnu vous ramène à votre coquillage trop petit, prenez le large par l’intérieur.
Coopération, partenariat, collaboration, tout nous pousse à travers nos membranes à dissoudre le karma, à pardonner, à soutenir. Et en même temps, ne vous mettez aucune pression en matière de délai, de performance, de temps. Observez-vous. Pendant le mois, soyez créatif, courageux, novateur, prenez des risques. Relâchez, laissez vous inspirer et faîtes confiance. Lorsque vous sentez votre assiette trop pleine, la pression prendre l’ensemble de vos corps et la négativité ou l’inquiétude s’emparer de votre coeur, recentrez-vous sur l’amour et la gratitude de toutes choses qui vous inspirent.
C’est un mois où vous rencontrez ce qui est prioritaire pour vous. Un mois où vous couperez les liens des relations qui vous empoisonnent plutôt que celles qui vous soutiennent. Toutes les dépendances ou dysfonctionnements sont de véritables stimulants aux changements. Une fois que nous aurons traversé le canal de notre propre naissance, alors un nouveau paysage et de nouveaux potentiels de connexions profondes émergeront.

Embrassons la gratitude et acceptons le changement. – Ayung

Commenter cet article